5 marzo 2008

La Cina lancia un programma di prevenzione dell'AIDS rivolto anche ai gay


La Chine lève le tabou de la prévention chez les gays



Devant la hausse préoccupante des infections VIH parmi les gays chinois, Pékin annonce le lancement d’un programme de prévention prenant en compte, pour la première fois, les pratiques homosexuelles.

360° magazine février 2008

Le Département chinois de la santé a annoncé qu’elle intègre désormais dans ses programmes de lutte contre la propagation du VIH-sida des mesures à l'intention des «HSH» (hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes). Cette décision révèle un changement sensible de politique, dans un pays où les autorités évitaient jusqu’alors d’aborder les questions de sexualité – et a fortiori l’homosexualité. Bien que longtemps stigmatisée par le régime communiste, l'homosexualité n'est plus considérée comme une maladie mentale en Chine depuis 2001. Par ailleurs, il n'y a aucune loi qui condamne – ou protège – les gays et lesbiennes chinois.

« En apprenant plus sur les personnes homosexuelles, nous pourrons mieux les protéger contre cette maladie incurable. Des études sont en cours dans plusieurs villes pour recueillir des informations sur les hommes gays, notamment leurs habitudes comportementales. » a déclaré un responsable du Ministère au quotidien China Today, ajoutant que d’importants moyens financiers et techniques allaient être mis en œuvre dans ce but.

10 à 20% de sexe protégé
Selon les statistiques officielles, il y aurait en Chine 700 000 personnes porteuses du VIH, dont 11% auraient été infectées au cours de rapports homosexuels. Il y a deux ans, cette proportion n’était que de 0,4%. Toujours selon le Département de la santé chinois, seuls 10 à 20% des «HSH» utilisent un préservatif lors de rapports sexuels.

Nessun commento: